Le cépage Grenache

L e c é p a g e G r e n a c h e

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Son histoire, ses formes, ses qualités et ses caractéristiques.

Originaire d’Espagne en Aragon, le Grenache est apparu en France au 15ème siècle notamment sur le pourtour méditerranéen de l’Espagne, à la Sardaigne, la Corse, le Roussillon, la Provence et le Sud de l’Italie.

A
ujourd’hui, le Grenache noir est le cépage dominant sur l’appellation Châteauneuf-du-Pape et aussi en Roussillon comme c’est le cas au Domaine Christophe Marin. Il se décline en trois couleurs : Grenache Noir, Grenache Blanc et Grenache Gris. Il a également différents noms selon les régions : garnacha, alicante, aragonais, navarra, cannonau…

Le Grenache développe des grappes grandes et compactes avec des baies de tailles moyennes à la pellicule épaisse. Adapté au climat médterranéen, il est taillé en gobelet ou guyot palissé pour mieux résister au vent et aux chaleurs. C’est un cépage qui résiste bien au stress hydrique et à des sols pauvres. En revanche, il est très sensible au mildiou par exemple. Il a la spécificité d’avoir un décalage de 4 à 5 jours entre sa maturité technique et phénolique. Le risque avec ce cépage est d’obtenir des degrés alcooliques élevés. C’est un cépage qui offre d’excellents vins doux naturels tels que Maury, Banyuls, Rivesaltes, Rasteau ou Beaumes-de-Venise. 

Aujourd’hui, le grenache est le cépage le plus planté dans le monde : en Espagne, France, Portugal, Italie, Grèce, Mexique, Afrique du Sud, Californie, Chili ou encore en Australie.